Thème : Politique
(Update : le candidat a rectifié) Le Président de la République et le président de l'ARP désignent des membres de la Cour constitutionnelle
Personnalité politique
Explication :

Update du 18 novembre 2014 : invité à s'expliquer sur la chaîne de télévision publique nationale (TTN1), Moncef Marzouki s'est excusé de son erreur et a rectifié son propos [1].

Dans son spot d'expression directe, le candidat Moncef Marzouki a souhaité mettre l'accent sur le rôle essentiel du Président de la République et du Président de l'Assemblée des représentants du peuple, chacun chargé de désigner des membres de la Cour constitutionnelle. Cette déclaration traduit une connaissance imparfaite de l'article 118 de la Constitution.

Si, en effet, le Président de la République et le Conseil supérieur de la magistrature nomment chacun quatre des douze membres de la Cour constitutionnelle, ce n'est pas le Président de l'Assemblée des représentants du peuple qui en désigne les quatre derniers membres.

En réalité et comme le dispose l'article 118 de notre Constitution, c'est l'Assemblée elle-même qui procède à cette nomination et non son président.

Source de l'affirmation:

https://www.facebook.com/video.php?v=814514668587139

Source de l'évaluation :

Article 118 de la Constitution

Date de publication : 30/12/2014

Moncef Marzouki, né le 7 juillet 1945 à Grombalia, est un homme d'État, écrivain, médecin et militant des droits de l'homme tunisien. Il fonde le…

Plus de détails
#Birrasmi
Les candidats aux #TnElec14 disent-ils vrai ?
Inscription aux alertes