Thème : Économie
L'intégration de l'économie informelle dans les circuits officiels
Explication :

Nous nous basons sur une étude économique effectuée par Rafael La Porta and Andrei Shleifer pour étudier la faisabilité de ce point du programme.

L'étude en question stipule que l'intégration de l'économie informelle est très difficile et très lente et que les entreprises informelles ont tendance à rester informelles, peu importe les incitations ou les réformes structurelles engagées.

En effet plusieurs expérimentations dans différents endroits du monde ont été réalisées lors des dernières décennies, avec des réductions du coût d'enregistrement, versement de subventions etc., mais les résultats sont très faibles et montrent une faible intégration des entreprises informelles dans l'économie formelle.

Le papier argumente que la structure des entreprises informelles est incompatible avec une intégration dans l'économie formelle,
ce sont en général des entreprises petites, sans valeur ajoutée, improductives et avec très peu de marges financières. Au niveau ressources humaines, ces entreprises souffrent d'un manque de managers qualifiés ce qui pose problème pour leur développement et donc leur survie une fois intégrées dans l'économie formelle.
Aussi, les auteurs montrent que l'économie informelle répond, dans les pays sous-développés, à une demande qui est difficilement comblée par l'économie formelle sans être en compétition avec la dernière, car elle s'adresse à un segment des consommateurs qui sont incapables de se procurer les biens produits par l'économie formelle.

Enfin, le papier montre que la taille et l'importance de l'économie informelle diminue avec la croissance économique, plus un pays devient riche, plus le poids de l'économie informelle est réduit.

Source de l'affirmation:

http://fr.slideshare.net/TheRednaks/cpr-le-programme-lectoral

Source de l'évaluation :

https://www.aeaweb.org/articles.php?doi=10.1257/jep.28.3.109


Date de publication : 30/12/2014

Le Congrès pour la République ou CPR, aussi connu sous le nom d'Al Mottamar, est un parti politique tunisien fondé en 20014 par Moncef Marzouki, président…

Plus de détails
#Birrasmi
Les candidats aux #TnElec14 disent-ils vrai ?
Inscription aux alertes